Exposition Marguerite Duras Bibliography

À l’occasion du centenaire de la naissance de Marguerite Duras (1914-1996), l’exposition « Duras Song » fait le portrait d’une œuvre littéraire phare du 20ème siècle.

Autour d’une sélection de manuscrits et de tapuscrits rarement montrés au public (dont la dernière version très annotée d’India Song), d’articles de presse, de photos d’agence, de matériaux audiovisuels, de films documentaires ou de fiction, elle invite le visiteur à approcher au plus près de l’écriture de Duras. Plutôt qu’une exposition biographique consacrée à la figure de l’auteur, c’est à l’exercice de la « transposition d’art » que se livre « Duras Song » en s’efforçant de suivre le jeu complexe, la « musica » de l’écriture durassienne. Donnant naissance à des textes majeurs comme Un barrage contre le Pacifique (1950), Le Ravissement de Lol V. Stein (1964) ou L’Amant (1984), participant au renouvellement des formes narratives, sondant les mystères de l’amour et les abîmes du sujet individuel, l’écriture inventée par Marguerite Duras s’est aussi déployée à travers l’expérience cinématographique, avec Hiroshima mon amour (1959) ou India Song (1975), théâtrale et radiophonique.

L’exposition tente de répondre à une question essentielle : comment exposer la littérature ? Elle s’organise en deux sections qui structurent profondément l’œuvre de Duras : le dehors et le dedans. Inspirée par les deux volumes d’articles de presse publiés en recueil à partir de 1980 (Outside. Papiers d’un jour et Le Monde extérieur. Outside 2), cette partie du « dehors » est matérialisée par une œuvre murale imbibée de bleu de méthylène composée par l’artiste franco-vietnamienne Thu Van Tran, directrice artistique de l’exposition. Elle déroule les écrits publics, les engagements politiques, les interventions journalistiques de l’auteur : « De temps en temps, j’écrivais pour le dehors, quand le dehors me submergeait, quand il y avait des choses qui me rendaient folle, outside, dans la rue… ». La section du « dehors » montre la femme écrivain et la femme politique : élevée dans l’Indochine coloniale, entrée en 1943 dans la Résistance française, adhérant un temps au Parti communiste français, opposée à la guerre d’Algérie, l’auteur aura été de bien des combats du 20e siècle. La deuxième section de l’exposition entraîne le visiteur au « dedans » de l’écriture de Duras, à travers une scénographie inspirée du hall de l’hôtel des Roches Noires de Trouville-sur-Mer, conçu par l’architecte Robert Mallet-Stevens. En 1963, Duras achète un appartement au premier étage de cet ancien palace ; elle y écrira de nombreux textes jusqu’à la fin de sa vie, et y tournera en 1981 son film Agatha et les lectures illimitées.
Restituer l’écriture de Duras, c’est suivre son cheminement continu et ses passages incessants d’un médium à un autre, du livre au théâtre, de la pièce radiophonique au film en passant par l’entretien parlé.

Programmation associée à l’exposition : rencontres, lectures, projections.

Bibliothèque publique d'information / Lire le monde
Emmanuèle Payen, 01.44.78.49.02, payen@bpi.fr
Bibliothèque publique d'information / Imaginer
Jérôme Bessiere, 01.44.78.13.93, bessiere@bpi.fr

Marguerite Duras.
Textes et images réunis par Laure Adler et Delphine Poplin. Paris : Flammarion, 2014. 247 p.
Salles H et V - Littératures d’expression française - [84/4 DURA 5 AD] en commande

Cette mise en images de la vie et de l’œuvre de Marguerite Duras rassemble des documents du fonds qu’elle a légué à l'IMEC, Institut Mémoires de l'édition contemporaine : souvenirs, photographies, manuscrits facsimilés, correspondances, choisis et sélectionnés suivant les différents chapitres de sa vie.

Site de la Société internationale Marguerite Duras
Disponible en ligne à l’adresse : http://societeduras.com (consulté le 7 mars 2014)

Fondée en janvier 1997, la Société Marguerite Duras est devenue Société Internationale Marguerite Duras en août 2013. Elle est présidée depuis avril 2013 par Christiane Blot-Labarrère.
On trouvera sur son site en 2014 toutes les actualités du centenaire.


0 Replies to “Exposition Marguerite Duras Bibliography”

Lascia un Commento

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *