Qui Vive Marianne Tardieu Critique Essay

Retourné vivre chez ses parents, Chérif, la trentaine, peine à décrocher le concours d’infirmier. En attendant, il travaille comme vigile. Il réussit malgré tout les écrits de son concours et rencontre une fille qui lui plaît, Jenny… Mais au centre commercial où il travaille, il perd pied face à une bande d'adolescents désoeuvrés qui le harcèlent. Pour se débarrasser d'eux, il accepte de rencarder un pote sur les livraisons du magasin. En l'espace d'une nuit, la vie de Chérif bascule...

Distributeur Rezo Films

Récompense 1 nomination

Voir les infos techniques

Année de production2014

Date de sortie DVD 11/03/2015

Date de sortie Blu-ray-

Date de sortie VOD 04/03/2015

Type de filmLong-métrage

Secrets de tournage 6 anecdotes

Budget-

LanguesFrançais

Format production -

CouleurCouleur

Format audio-

Format de projection-

N° de Visa125186

Le Monde

Simplement, sans fioritures ni caricatures, elle (Marianne Tardieu, la réalisatrice) a su trouver le ton juste pour évoquer la vie en grande banlieue. À la fois social et noir, son film déborde d'humanité.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Parisien

Il y a dans ce premier long métrage (...) une volonté louable de dépeindre la jeunesse de banlieue sans tomber dans les clichés. Chronique intelligente sur les obstacles à l'ascension sociale (...).

Positif

"Qui vive" s'inscrit au générique sans trait d'union, non pas substantif inquiet, mais entame d'une phrase à prolonger. Très belle idée.

Télérama

La réalisatrice réussit, surtout, un beau portrait d'homme, avec ses contradictions, sa douceur, sa fatigue et son mal-être.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Cahiers du Cinéma

Qui vive a une idée certes juste de ce qu’il ne faut pas faire, mais demeure loin des visions troubles produites dans les banlieues cette année, de Bird People à Mercuriales.

Critikat.com

Si le film ne dévie pas d’une esthétique naturaliste, prépondérante dans le cinéma français, sa tentative de lyrisme en pointe justement toute la limite d’image fonctionnelle à l’égard d’un récit et d’une conformation au « réel » toujours aussi hégémoniques sur toute création.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Dauphiné Libéré

Un premier film un peu emprunté, qui hésite entre chronique sociale, histoire d’amour et polar.

Le Journal du Dimanche

La mise en scène ne s’encombre sans doute pas assez de ses personnages secondaires, pourtant défendus par des acteurs impeccables.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Libération

Faute de jamais trancher tout à fait au gré de sa baguenauderie entre les divers genres, "Qui vive" ne trouve à offrir qu’une chose à laquelle il ne semble pas tout à fait hasardeux de river les regards (...) : une figure d’individu aux ultracontemporaines indécisions, placé sous la caresse d’une certaine lumière, à l’inflexible principe de douceur.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Paris Match

Si le film n'évite pas quelques écueils, surlignant le trait par moment, "Qui Vive" surprend par son final inattendu, qui fait le pari de ne pas condamner moralement le héros.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Première

Thriller social et drame existentiel, ce film sur la banlieue est ancré dans une violence asphyxiante, pourtant traversée d'une douceur inouïe.

Studio Ciné Live

Voir la critique sur le site de Studio Ciné Live.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

aVoir-aLire.com

Les maladresses de ton du film et les contingences propres à ce type de petites productions en diminuent l'intérêt dans une deuxième partie bancale.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

La Croix

La mise en scène et le développement de l’intrigue présentent les faiblesses d’un premier long-métrage encore inabouti. (...) Le film gagnerait à être canalisé et densifié pour faire sentir dans toute son ampleur la solitude du vigile.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Les Inrockuptibles

La cinéaste tire un film lui-même partagé, mêlant la chronique sociologique et le récit policier (…) mais s’avère aussi un peu sage.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

0 Replies to “Qui Vive Marianne Tardieu Critique Essay”

Lascia un Commento

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *